Les ateliers de jeux éducatifs reprennent !

Après avoir barboté tout l’été sur la plage avec nos toutous pendant les « aqua-récrés » dans les criques de Marseille, les ateliers de jeux éducatifs reviennent au programme dès cette semaine !

En quoi cela consiste ?

Il s’agit d’ateliers d’1h donné par notre éducateur canin (valérie) qui vont vous permettre de travailler les bases éducatives tout en vous amusant avec votre chien. Cela permet également à votre animal de développer sa sociabilisation car ces ateliers se pratiquent en groupe. Nous allons pouvoir travailler ainsi la marche en laisse, le rappel, le « pas toucher » etc.

A qui sont destinées ces activités ?

Cet atelier est ouvert à tous les chiens, de tout âge et toute race !
Si vous avez des questions sur ces ateliers, contactez Valérie notre éducateur canin au 06.09.94.89.06. ou via le formulaire de contact en cliquant ici.

L’inscription est-elle obligatoire ?

Il est effectivement impératif de s’inscrire à ces ateliers. Nous avons besoin de prévoir le matériel adapté à tous les chiens participants. Pour vous inscrire, contactez Valérie en cliquant ici.

Quel est le tarif ?

Le tarif est unique et de 25€. Cela comprend l’encadrement par Valérie, éducatrice canin, ainsi que la location du matériel (jeux, saut d’obstacle etc.).

Stage de secourisme canin

Galerie

Lors du stage de secourisme canin, nos élèves ont pu découvrir les premiers gestes de secours. Au programme de la journée :

  • Anatomie du chien
  • Protection, bilan, alerte
  • Étouffement,
  • Brûlures,
  • Traumatisme,
  • Transport,
  • Hémorragies, saignements,
  • Envenimation, intoxication,
  • Malaise,
  • Arrêt cardio-respiratoire.

 

 

Idée reçue n°1 : Mon chien se venge / il est rancunier

Qu’est-ce que la vengeance?

On entend souvent dire lors de destructions que le chien s’est vengé en l’absence de son propriétaire ou d’une punition.
Et en plus il connaît notre paire de chaussure préférée!!

La vengeance est un concept humain qui demande une forte réflexion afin d’établir un plan précis dans le but de faire face à une maltraitance ou une rancune qui a eu lieu précédemment.

destr
Cela demande donc plusieurs aptitudes:

  • Avoir de la rancune (émotion)
  • avoir la notion du bien et du mal
  • élaborer un plan qui sera néfaste pour la personne
  • être capable de discerner ce qui est “mal” pour tel individu
  • trouver le moment idéal

La rancune

Le chien a-t-il de la rancune ? Le fonctionnement des émotions chez le chien est encore assez secret. Je vais donc me baser principalement sur mes observations et déductions pour répondre à cette question.

Si le chien était rancunier, cela serait beaucoup plus difficile de lui inculquer de nouveaux comportements mais également de l’aider à faire face aux situations négatives auxquelles il a pu être confronté (abandon, maltraitance).

De même, la force ne serait pas employée encore si souvent pour éduquer le chien puisque celui-ci “nous le ferait payer” par la suite.

La rancune est un sentiment persistant lié au souvenir d’une offense qui se cristallise sur une personne.
Cela nécessite donc de se maintenir dans le passé, or même si le chien se souvient des actions passés, il vit dans le présent. Cela signifie qu’il passe très rapidement à autre chose et se focalise sur le moment présent.
Les cas de “rancune” dont on entend parler sont le plus souvent liés à de la peur: “Mon chien s’est fait attaqué par un dalmatien, il est vraiment rancunier chaque fois qu’il le voit il devient agressif!” dans ce cas là, ce n’est pas de la rancune, mais simplement la peur d’une nouvelle agression: si le chien qui s’est fait agressé parvient à faire peur à son adversaire, il sera alors en sécurité.
Certaines maximes disent d’ailleurs que “la meilleure défense c’est l’attaque”. Mais il ne s’agit en aucun cas de rancune.

Le bien et le mal

La notion du bien et du mal fait appelle à la morale qui est un concept humain. Le chien ne distingue pas le bien et le mal mais ce qui lui est profitable et ce qui lui est néfaste.

Elaborer un plan

Elaborer un plan nécessite une capacité cognitive complexe permettant la réflexion en amont d’une suite d’actions permettant d’aboutir au but recherché. Or, si les chiens sont capables d’élaborer des suites d’actions plus ou moins complexes, ils ne le font que pour obtenir quelque chose qui leur rapporte personnellement. La vengeance ne rapporte rien: elle sert uniquement à « punir » en retour d’une offense/maltraitance/injuste.

Cela nécessite également une forme d’empathie afin de pouvoir se projeter dans l’individu (et donc déceler quelle action sera néfaste pour lui). Or le chien ne peut pas se projeter dans l’esprit humain (sinon la compréhension entre nos deux espèces serait beaucoup plus simple!) Impossible pour lui de déceler donc notre paire de chaussures préférée! C’est peut-être notre préférée parce que nous la portons souvent (odeur plus forte donc) ou bien était-elle simplement à porter de gueule…

Le moment idéal

Trouver le moment idéal fait également appelle à la réflexion. Un chien est capable de trouver le moment idéal pour des comportements qui lui sont propres (chasse par exemple) il est donc impossible que par apprentissage il puisse en déduire que telle action lui serait plus favorable lorsque personne n’est présent par exemple.

Alors, le chien peut-il se venger?

Nous avons donc vu que le chien ne disposait pas des ingrédients nécessaire à la préparation d’une vengeance.

Dire qu’un chien se venge c’est faire de l’anthropomorphisme en prêtant au chien des capacités mentales/intellectuelles propre aux humains.

Le chien ne peut donc pas se venger! Et heureusement sinon on assisterait à plus de blessures chaque année. De même, les chiens ne se contenteraient plus de subir les maltraitances de l’humain mais y répondrait.

Mais pourquoi le chien détruit-il?

Puisque le chien ne détruit pas pour se venger alors pourquoi fait-il cela?
Les problèmes de destruction ne viennent pas d’une vengeance du chien mais très souvent d’ennui ou d’anxiété.

destru

L’ennui :

Seul à la maison et sans activité, il va chercher à occuper son temps, soit en vocalise, soit avec sa gueule et donc en détruisant des objets.

L’anxiété :

Les destructions peuvent également être le signe d’une anxiété: le chien machouille et détruit afin de se calmer. Ces chiens peuvent également s’automutiler en se léchant par exemple (ce serait l’équivalent des ongles rongés chez les humains)

La destruction d’objets particuliers :

J’entends également dire “mon chien ne s’en prend qu’aux affaires de mon mari” ou encore “hier je me suis disputée avec mon mari, mon chien a mangé ses chaussures pour me venger” Dans ces cas là, il ne s’agit bien sur pas d’une vengeance (impossible chez le chien comme nous l’avons vu) mais probablement d’un relâchement des tensions sur les objets appartenant à la personne créatrice du conflit afin de s’apaiser et se détendre..

Et en plus il recommence !!

S’il recommence à chaque fois c’est uniquement car ses motivations sont mal comprises par son humain: en agissant sur les causes des destructions plutôt que sur les conséquences, le problème disparaitra et permettra au chien d’exprimer ses besoins naturels d’une façon qui sera approuvée par son humain.
Les destructions ne sont pas un problème insurmontable (surtout avec l’aide d’un professionnel) mais doivent être prises au sérieux: c’est le marqueur d’un mal-être chez le chien.

 

 

Problèmes de comportement

malproprete Malpropreté

agressiviteAgressivité – Mordillement

anxiete_destruction Anxiété de séparation – Destruction

aboiement intenpestif Aboiements intempestifs

protection Protection des ressources

sociabilite Problèmes de sociabilisation

hyperactivite Hyper-activité

fugue Fugue

stresse Stress – peur

Tous ces comportements peuvent mettre le maître en difficulté. Ils peuvent néanmoins se résoudre avec l’aide d’un éducateur comportementaliste canin qui vous aidera à mieux comprendre l’origine du problème et à rétablir un équilibre dans votre relation.

Vous souhaitez plus d’information sur nos services ? Contactez-nous ou consultez nos tarifs.